SOXVAMYQ-90509582-QAQQOCOT-FRNIC
 
  • claire9753

Histoire du Baco 22A



PERSONNAGE -François Baco dans la vigne, pratiquant l'hybridation

Cet instituteur de Bélus, né à Peyrehorade en 1865, est à l'origine de la renaissance de la viticulture dans notre région, à la suite de l'attaque du phylloxera, cet insecte arrivé des Amériques en 1878 et qui ravagea une grande partie du vignoble français.


Épicurien, gastronome, grand amateur de vin et passionné d'agriculture, il a réussi à lutter contre ce fléau en donnant naissance à un cépage hybride.


Le Baco 22 A est une hybridation forcée entre une la Folle Blanche et le Noah un cépage hybride américain.


Les pépins obtenus par l'instituteur ont été plantés en 1898 dans un domaine viticole voisin et le Baco était le 22ème pied du rang A, d'où son nom.


De tous les cépages obtenus, seul le Baco a survécu.


Dans les années 50, un décret européen a signé définitivement la fin des cépages hybrides. Seul le Baco continue à être autorisé dans l'AOC Armagnac.


Il faut noter que l'on s'intéresse de nouveaux aux hybrides aujourd'hui, car ils sont résistants à toutes les maladies et n'ont pas besoin d'être traités.


Pour en savoir plus, cliquez sur le lien dans la biographie : www.bonbuvant.com

https://www.instagram.com/p/Cbh-mVwqaG_/

3 vues
Bouton